19/04/2006

ILE DE LA REUNION (suite et fin)

...Le malheureux,pour soulager la brûlure,trempa la "zone" touchée.Mais, celle-ci avait pris une telle envergure ...un tel poids, qu'il se courba ...(d'où l'appelation)CONTRAIREMENT A CE QUI A ETE DIT ... IL MOURUT NOYE !

15:11 Écrit par CHRISTIAN | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.