10/07/2013

Une légende ne meurt jamais …

L'athlète Alain Mimoun, champion olympique du marathon à Melbourne en 1956, est décédé vendredi  à l'âge de 92 ans. Considéré comme une légende du sport français, Alain Mimoun, qui s'est éteint jeudi, avait en outre remporté trois médailles d'argent olympiques : sur 10 000 m en 1948, et sur 5 000 m et 10 000 m en 1952.

Né en Algérie le 1er janvier 1921 sous le nom d'O'Kacha Mimoun, cet ancien combattant de la seconde guerre mondiale avait gagné au cours de sa carrière une trentaine de titres nationaux, sur 5 000 m, 10 000 m, en cross et en marathon. Dès l'annonce de sa disparition, à la mi-journée, les hommages se sont succédé pour saluer un homme de caractère, à la résistance inouïe, qui courait encore à son âge plusieurs kilomètres par jour.

Dans un communiqué, François Hollande a salué ce "combattant de la France libre", "magnifique Français", qui a "marqué profondément l'histoire du sport français" et a "aimé et servi la France".

Jean-Marc Ayrault a pour sa part souligné la "victoire exceptionnelle" à Melbourne en 1956, d'un "grand serviteur de la France" qui a "inscrit son nom dans le panthéon du sport français". "Alain Mimoun laisse la France orpheline d'une de ses plus belles figures", conclut le premier ministre.

mimoun-christian.jpg

18:21 Écrit par CHRISTIAN dans Actualité, DESSIN DE PRESSE, Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.